Le sport et vous

« Je fais un sport populaire et accessible à tous : la course. J’ai commençais à courir pour les mêmes raisons que pas mal de personnes, le poids, la santé. Plus je courais plus je voulais courir, plus ça me faisait du bien, je me surprenais à sourire à la fin des sorties les plus bénéfiques mentalement, c’était la psychothérapie, à un moment chaotique de ma vie.
Courir m’apporte plus qu’une perte de poids ou une bonne santé physique, ça m’apportait la liberté de rêver, tout est accessible, rien ne peut m’arrêter.
Mon premier semi marathon, j’ai pleuré à l’arrivée, mon premier trail j’ai été au bout de ma vie et je ne compte pas m’arrêter.
Je suis blessée, pas de sport pendant 3 mois, ce qui me tue le plus c’est que je ne peux pas bouger, plus de course. »

Amira – amira.ghm

Mon sport à moi c’est le rugby, un sport qui allie combat, course, appuis et bien d’autres choses encore. C’est mon sport car c’est celui qui me correspond le mieux, le rugby m’apprend et m’aide à me développer chaque jours. 

Le rugby m’apporte beaucoup de choses, la forme, l’endurance, la force, la santé, la confiance en soi, la détermination, le perfectionnisme .. Mais outres les aspects sportifs c’est également une aventure humaine, qui nous permet d’être nous mêmes, le rugby apporte l’esprit d’équipe, mais surtout des amis qui deviennent une deuxième famille, qu’on a hâte de retrouver tous les jours pour les entraînements.

Léa – leaglt

Mon sport c’est la musculation et ces dérivés. La musculation est un sport qui permet de se renforcer le corps, le développer ou encore perdre du poids suivant les objectifs de chaque personne. Pour cela on utilise des haltères, des machines, le poids du corps, les bandes élastiques ou encore les kettlebells. En faisant un certain nombre d’exercices, de séries et de répétitions suivant l’objectif à atteindre. On peut aussi utiliser plusieurs méthodes comme les super-set, le hiit, les circuits ou rester dans les entraînements classiques.

Ce sport est le « le mien » car j’ai une longue histoire avec! En allant  trop loin dans le passer je me suis détruit la santé et je suis tomber dans les troubles du comportement alimentaire  à toujours vouloir plus et ne pas regrossir étant en surpoids dans mon enfance et mon adolescence. Puis  j’ai eu un déclic en changeant de salle de sport et j’ai remonter la pente. Ce sport m’a permis par la suite de me dépasser, d’avoir confiance en moi de m’ouvrir aux autres et cela m’a aider à tenir quand ma rectocolite hémorragique c’est déclarer en 2010. Ce sport est devenue une véritable passion et m’a permis de m’intéresser à l’alimentation et ces bienfaits sur la santé. A l’heure d’aujourd’hui j’ai aussi gagner en mobilité et souplesse grâce à la méthode cts (cross training systèmes) de Christophe Carrio en faisant des MAC et étirement tractées et en m’entraînant principalement au poids de corps et élastiques en attendant de pouvoir aller encore plus loin. Plus qu’un sport une véritable passion qui m’a sauver la vie et m’a donner l’envie de trouver un emploi dans ce domaine en cherchant un poste d’accueil dans les salles de sports.

Yoann – yoyonolimit

IMG-9501

« La course à pied et moi c’est une histoire qui a commencé il y a quelques années. C’est un sport dont la logistique est  facile. Il n’y a pas d’horaire, peu de matériel,une liberté des lieux de pratique. Pour caser tes run entre vie perso et pro c’est vraiment pas mal. Tu sors  baskets aux pieds quand tu peux quand tu veux !  Tu fais long ou court selon ta forme tu moment ou ton envie, c’est la liberté !

Les bienfaits sont multiples. J’ai commencé par courir pour retrouver la ligne  après mes grossesses mais très vite tous les autres bienfaits ont pris le dessus.

Cours et tu verras j’ai envie de dire !

Tu sors de là plus grande, le shoot d’adrénaline est immédiat. Sans compter que si tu partages tes sorties avec d’autres personnes passionnées de course à pied tu enrichies ton quotidien, le partage est vivifiant. Ça me fait du bien à la tête, me dépenser physiquement ne me fait pas oublier les petits tracas du quotidien mais me fait les relativiser. Petit à petit ça m’a aidée à avoir plus confiance en moi. Ce n’est pas négligeable, car tu vois ce dont tu es capable. On manque trop souvent de confiance en soi les femmes. Il faut guérir de ça. Bref le run embellit ma vie oui rien que ça ! C’est un moment pour moi qui fait du bien, qui fait partie de ma vie et que je ne raterai pour rien au monde »

Ana – anama_run

« mon sport de prédilection c’est le handball. Sport collectif, très bien représenté en France tant par les masculins que les féminins. Sport d’intérieur qui consiste à marquer le plus de buts et d’en prendre le moins possible. Il y a 7 postes différents représentés sur le terrain. Une équipe est donc composée de 7 joueurs avec possibilité de 7 remplaçants. 

Plus jeune j’ai testé différents sport et puis un jour avec l’école nous avons joué à la « soule » j’ai demandé a l’instituteur quel sport se rapprochait le plus de ce jeu et c’est ainsi que je me suis inscrite dans mon premier club ou je me suis tout de suite sentie à l’aise (en tant que gardienne). 

le Hand apporte énormément et sur beaucoup de points. Sport collectif, il facilite la sociabilité et le partage. Ce qui se ressens aussi par la suite dans le professionnel et personnel. Ayant toujours l’envie de me dépasser, la compétition m’apporte l’adrénaline que je recherche. C’est un sport complet d’un point de vu physique également (muscu, cardio). »

Mélanie – mel_fit_and_food

« Je fais de l’équitation depuis 20 ans. Au début j’ai commencé les cours à poney, que mes parents m’offraient une fois par semaine. Il y a deux ans, je me suis offert le plus beau des cadeaux : Amigo. C’était un ancien cheval de course que j’ai dressé pour devenir un cheval de loisir très polyvalent. L’équitation ce n’est pas seulement le fait de monter sur un cheval et de faire des tours de manège. C’est avant toute chose créer un véritable lien et une connexion avec un animal craintif qui pèse 10x ton propre poids. Pour moi L’équitation c’est un partage entre un cheval et son cavalier qui a lieu tant à pied, que sur la selle. Avec Amigo nous faisons du Dressage. Il s’agit d’exercices qui se pratiquent dans le manège où je lui mobilise les épaules ou les hanches, selon le travail demandé. Cela demande diverses compétences : concentration, organisation dans les bras, les jambes, le bassin, anticipation et adaptation. Et oui, le cheval a aussi ses moods et ne veut pas forcément être sage ! Nous faisons aussi du saut d’obstacle. Là il faut une sacrée dose de confiance en lui, anticiper ses trajectoires, avoir de l’équilibre. Nous avons également fait ces deux dernières années de l’endurance. Là il s’agit d’adapter la vitesse et le cardio de son cheval, tout en se repérant en foret ou sur une plage, avec un parcours délimité. Cette année, nous nous lançons dans le Horse Ball. Il s’agit d’un sport d’équipe dont le but du jeu et de se faire des passes et marquer au panier. Pour ce sport, je dois travailler sa vitesse, ses trajectoires tout en gérant le ballon, le placement des coéquipiers et mes shoots au panier. A ce qui diront que L’équitation n’est pas un sport, je leur ferais un sourire niais. Vous n’imaginez pas la violence des courbatures après une bonne séance ! Si L’équitation c’est MON sport, c’est pour cette complicité que j’ai su créer avec mon cheval, et tout le bien-être qu’on se procure mutuellement, tout en gardant l’un et l’autre la forme ! Je dois gérer son planning sportif en alternant les temps de repos, le cardio et atteindre nos objectifs. Et comme dirait une super pub : « Le cheval, c’est trop génial ! ». (j’espère que vous l’avez dans la tête maintenant haha) »

Sylvine – jaika_btn

« Je pratique 5 fois par semaine la musculation. Ayant commencé par la course, puis les « petits » programmes maison, je me suis ensuite orientée naturellement vers la musculation dans le but de continuer à modifier l’aspect de mon corps et arriver à m’accepter.

C’est maintenant un besoin pour moi, je fais ma séance le matin directement après le levé et je me sens tellement bien, plus détendue pour la journée.

Je vois la différence entre mes jours de repos et mes jours d’entraînements, même si le repos est indispensable je n’ai pas la même énergie, façon de penser etc… les jours avec et les jours sans sport. La musculation me permet de défier mon corps, elle m’aide à le travailler, le modeler etc.

Ayant perdu plus de 55kg, il est maintenant tout à « reconstruire » et grâce à ce sport j’espère arriver à mes fins et arriver à m’accepter.De plus, ce sport ne va pas sans une bonne alimentation et ainsi j’ai appris et continue d’apprendre plein de choses sur les bienfaits de l’alimentation, pour la musculation et la santé.

C’est un sport complet pour moi, il me permet de me mettre dans mon monde, ne plus penser à rien, je ne suis pas une athlète, je ne me prends pas pour tel, une séance de 30-45min par jours me convient très bien. »

Mégane – Squelett0r